Ballade à Rabat, avant le confinement

Janvier 2020, je me suis promené à Rabat. Je suis retourné aux Oudayas ; pour ceux qui ne connaissant pas, La kasbah des Oudaya(s), ou Oudaïa(s), est un ancien camp militaire fortifié situé à Rabat et bâti au xiie siècle. Depuis 2012, la kasbah est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. On y trouve notamment un des premiers palais bâti par la dynastie royale des Alaouites, toujours régnante.

Ensuite je prends la direction du mausolée Mohammed-V, tombeau royal. Il se trouve sur l’esplanade de la tour Hassan et en surplomb de l’embouchure du fleuve Bouregreg. Le mausolée abrite les tombes du roi Mohammed V et de ses fils, le prince Moulay Abdallah et le roi Hassan II. Conçu par l’architecte vietnamien Eric Vo Toan, il a été construit entre 1961 et 1971, soit 10 ans de travaux auxquels collaborèrent 400 artisans marocains. L’édifice est caractérisé par son architecture marocaine classique.